AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Poisounous Sedna's never telled storie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


avatar


▌Inscription : 28/10/2009
▌Messages : 259
▌PUF : myosotisleila
▌Âge : 23
▌Where : branchée en perfu sur mon ordi
▌Humeur : sociable et motivée !

WHO I AM ?
Once upon a time...:
Magie (3°): /
Points Année:
MessageSujet: Poisounous Sedna's never telled storie Lun 15 Nov - 22:59











« Confidentiel ~ »





    « Sedna Equinox »



      Âge ; 17 ans, même si on lui en donnerait plutôt 14


      Signe Zodiacal ; état née le 21 Juin, elle est scorpion (franchement, si c’est pas triste de s’appeler Equinox et d’être née le jour du solstice…)

      Sexe ; Fiminin !


      Nationalité ; Australienne, d’un père Italiano-brésilien et d’une mère indonésienne, paye ton mix’ de culture !


      Race ; Sorcière, on est presque certains que sa grand-mère possédait le gène magique mais qu’il ne s’est pas exprimé correctement. On est de moins en moins certains que ce soit une sorcière « blanche » d’ailleurs…

      Orientation sexuelle ; Sedna n’est pas vraiment attirée par le sexe et elle n’a jamais eu de sentiments amoureux pour personne alors elle ne sait pas trop. Elle se pense plutôt bisexuelle, mais en fait ça n’affecte pas sa vie plus que ça.





    « Tell us something »


    You, you and you !


    Pseudo ; MyosotisLeïla

    Code règlement ; Owai, Jez'

    Code histoire ; Owai, Jez'

    Comment as-tu connu le forum ? ; bah….chu une ancienne quoi... (topsites y a loooooongtemps)

    Autres choses ? ; J’ai fais deux/trois modifs sur ma fiche, pouvoirs gradués par année, physique et caractère mieux décrit mais ça reste les mêmes, histoire différente par contre !








    « Caractéristiques ~ »






    Physique


    Sedna est relativement jolie, même si son apparence n’est en rien comparable à la finesse exquise et recherchée de celle des anges ou au charme sauvage à l’état brut des démons, sans même parler des vampires...
    Sa peau , fruit de l’union d’un latino-américain et d’une indonésienne, se situe entre le café au lait et le brun presque jaune. Etant donné que ses deux parents ont les cheveux et les yeux noirs, elle serait en droit de se poser des questions sur la provenance des siens, mais elle n’a jamais prit la peine de le faire, supposant que ses (très) longs cheveux rouges et lisses et ses grands yeux pétillants et enfantins d’un vert presque choquant tant il paraît surnaturel (comprendre « vert fluo-radioactif-qui-brille-dans-le-noir ») provenaient d’une bizarrerie génétique dont elle n’avait que faire.
    Les cheveux en questions lui arrivent à la pliure des genoux pour les plus longs lorsqu’ils sont détachés _ce qui n’arrive pour ainsi dire jamais_ et ont tendance à se séparer en deux parties, ce qui lui donne un petit côté hirondelle.
    Sa frange lui arrive la plupart du temps sur les yeux, elle a beau la couper régulièrement (comme le reste d’ailleurs), elle repousse à une vitesse folle surtout depuis son arrivée à Aslways. Ils encadrent un visage somme toute enfantin et particulièrement expressif, arborant le plus souvent une expression enjouée.

    Sedna est particulièrement grande, avec son mètre 80 bien trempé et ses bottes jaunes fluo à semelles compensées et renforts en métal lui rajoutent encore 10 centimètres (avec des motifs de toutes les coleurs dessus en prime, autant dire qu’on ne voit qu’elle niveau couleurs)
    Elle se démarque de ses congénères féminines par ses hanches larges, ses jambes interminables et musclées et sa quasi-absence de poitrine. Ah, et puis par son tatouage, une arabesque presque tribale sur le bras droit.
    Autre signe distinctif, elle a un goût marqué pour les piercings d’oreille (4 à la gauche, 6 à la droite) et la vie qu’elle a menée lui a value de nombreuses cicatrices sur presque tout le corps visage excepté, dont la plus remarquable est la vielle brûlure qui lui couvre intégralement les deux jambes jusqu’à mi-cuisse et qu’elle cache avec ses bottes.
    La jeune sorcière n’a rien de particulier contre les jupes et les robes même si elle en porte rarement, par contre elle abhorre son uniforme (qui ne lui va d’ailleurs pas du tout) et ne le porte presque jamais ce qui lui a valu pas mal d’heures de colles par le passé. Elle s’habille généralement avec des vêtements destroys ou portant moult clous/chaînes/bondages/sangles/fermetures éclairs, et même lorsqu’elle ne peut pas porter ses bottes parce-qu’il fait 40°C à l’ombre dehors, elle se débrouille toujours pour avoir les jambes couvertes car elle n’aime pas trop montrer sa cicatrice.





    Mental


    Gamine, égoïste, rebelle, idiote, exaspérante, bavarde, politiquement incorrecte et incapable de se tenir en société, bien trop franche.... Sedna fait tout "pour le fun", selon son envie du moment, y comprit si ça signifie être une chieuse de première catégorie ou être violente avec tout et tout le monde. N'ayant qu'une conscience toute relative du danger, elle se fait régulièrement du mal, à elle et aux gens qu'elle aime. Elle est donc souvent blessée, et plus affaiblie qu'il y paraît physiquement parlant. Elle est également impatiente, fonceuse et impulsive, et ne sait ni mentir ni garder un secret. Elle n'est absolument pas empathe, et, ne pouvant comprendre ce que les autres ressentent et pensent/sous-entendent, n'a pas la moindre once de mauvaise conscience quand elle fait souffrir quelqu'un, du moins jusqu'à ce qu'elle s'en rende compte. Imprévisible, kleptomane sur les bords et franchement hyperactive, elle est difficile à contenir. De plus, elle semble avoir un goût très prononcé pour la désobéissance et l’irrespect des règles établies, c’est limite une passion chez elle que d’enfreindre le règlement.

    Mais malgré ses défauts, Sedna est et restera toujours une fille joyeuse et optimiste, droite, profondément gentille, désintéressée et ni hypocrite ni manipulatrice. C'est une battante de nature et elle sème autant le désordre que la bonne humeur sur son passage. Entière et passionnée, capable du pire et surtout du meilleur, c'est une amie fidèle et une jeune femme forte. Difficilement manipulable, impossible à démoraliser ou même à décontenancer, elle est toujours en forme. Rien ne semble pouvoir l'abattre.

    Elle est passionnée par les plantes et toutes leurs applications, de la cuisine aux poisons en passant par les décoctions, onguents et cataplasmes ayant tous les effets possibles et imaginables. Elle a un réel talent pour tout ce qui touche aux poisons, ce qui tuent ou ceux qui affaiblissent, immédiatement ou à retardement, voir même après ingestion d'un ingrédient particulier pour peut qu'il soit prit suffisamment peu de temps après le poison. Elle est aussi dotée d'un solide sens de l'orientation et d'une agilité insoupçonnée car peu utilisée par sa détentrice, faute d'en avoir l'occasion. Lorsqu'elle porte ses bottes, ses coups de pieds font très très mal (chaussures à plateforme et coque+renforts en métal powaaaa...)

    Elle a une peur irraisonnée d'être enfermée, ainsi que de l'ennui et de la routine. Elle n'aime pas se trouver dans des endroits dont elle ne peut s'échapper facilement (exemple les bateaux ou les ponts suspendus.....) sans que ça aille jusqu'à la peur.
    à la liste des choses qu'elle n'aime pas, on ajoutera la viande de porc, Dieu, les bonnes manières, l'obéissance, l'attente, voir ses préparations renversés et le fait de ne pas porter ses bottes.
    L'esclave aime les vêtements punks, l’agitation, le mouvement, la vie, la baston (bien qu'elle le cache à moitié ), ses amis et les sucreries, ayant un penchant particulier pour les sucettes.


    Manies & loisirs


    Sedna a plusieurs manies: La première est de bouger tout le temps, l'immobilité la répugne, elle ne peut rester sans bouger au même endroit plus de quelques minutes (probablement une légère hyperactivité, mais rien de vraiment handicapant, enfin, un peu à l’école, mais.....) Sinon, elle se mordille très souvent la lèvre inférieure, jusqu'au sang dans certains cas, lorsqu'elle est nerveuse, stressée, en colère ou simplement très concentrée, ce qui n'arrive en somme pas souvent, heureusement pour lesdites lèvres qui n'avaient rien demandées. Son dernier tic et de s'asseoir autant que possible avec les fesses au niveau des pieds, même lorsqu'elle porte des robes, que ce soit par terre, sur un toit, sur les branches d'un arbre, un muret ou même sur les chaises. Mais comme elle ne s'assoit pas très souvent...... c’est également une adoratrice des plantes, et bien que n’étant pas par définition une fervente défenseuse de la Nature elle ne supporte pas qu’on touche à ses plantes médicinales


    Pouvoirs


    Voler sur un balais: pas maîtrisé du tout et ne le sera jamais très bien.
    Même en quatrième année, elle maîtrisera ce qu’elle fait avec mais ne tentera jamais d’acrobaties quoi, et n’ira pas très vite dans tous les cas
    Télékinésie : Maîtrisé correctement depuis qu’elle a 7 ans, elle continue encore à progresser à Aslways et à trouver de nouvelles possibilités avec ce pouvoir
    1ère année> peut se faire voler elle-même, maîtriser de la poussière et des grains de sable ou faire voler de gros volumes
    2ème année> peut faire bouger des liquides et commence à contrôler au niveau des molécules si elle a un objet de focalisation et des forces
    3ème année> peut faire chauffer de l’eau (ou le sang à l’intérieur des personnes)
    4ème année> fais bouger les molécules à l’intérieur d’un solide pour changer sa forme toujours avec objet de focalisation. Elle peut notamment transformer un humain en explosif, mais ça reste très expérimental et elle ne contrôle pas vraiment la puissance de son attaque.
    limite > elle ne peut contrôler que des objets dans un périmètre de 10 à 15 mètres autour d’elle
    (voir moins, tout dépend de son état physique et mental)
    et a besoin d’énormément de concentration pour faire bouger tout ce qui est de l’ordre de la molécule donc ça l’épuise.
    Un objet de focalisation est simplement un morceau de ce qu’elle veut faire bouger, elle peut aussi s’en servir pour augmenter la porté de son pouvoir
    Contrôle des plantes :
    1ère année > non révélé
    2ème année> accélère ou ralentis la croissance d’une plante, peut aussi la faire retourner dans le passé tant qu’elle n’est pas morte et soigner les plantes qui ne sont pas en trop sale état.
    3ème année> peut faire revivre une plante morte à condition d’avoir un morceau de celle-ci, peut régénérer une plante entière à partir de n’importe quelle partie de celle-ci (en théorie même une simple feuille peut faire l’affaire, bien évidemment ce sera plus ou moins dur selon la taille de la partie à régénérer )
    4ème année> fait grandire/décroître les plantes plus vite qu’avant, du style du gland au chêne centenaire (ou l’inverse) en deux heures si elle est en forme mais elle risque l’évanouissement après et peut aussi invoquer des esprits des plantes mineurs comme des fées ou des pixies,
    à la rigueur des petits dieux des plantes mais elle ne les contrôle pas du tout et ils font ce qu’ils veulent.











    « Le passé, le présent et l'avenir ~ »





    « La vie mérite d'être vécue »


    Story



    Sedna est née à Brisbal, en Australie, dans une maison toute en bois de style indonésien. Elle a vécut toute son enfance là-bas, vivant avec sa mère et sa grand-mère, toute les trois sous le même toit. Depuis son plus jeune âge elle parle donc anglais et indonésien, sa langue maternelle, ainsi que l’espagnol, apprit à l’école, la langue de son père.

    La jeune sedna ne connaissait pas son père. Elle savait qu’elle en avait un, il envoyait parfois des lettres, et puis beaucoup d’argent, régulièrement, pour les aider. Tout ce qu’elle réussit à extorquer comme renseignements sur lui de sa mère fut qu’il voyageait beaucoup à cause de son travail, et qu’un jour il reviendrait, mais qu’à cause de ses déplacements permanents seul lui pouvait leur envoyer des lettres et elles ne pouvaient pas répondre, alors tout ce qu’elles pouvaient faire c’était ne jamais changer d’adresse et prier pour qu’il tienne sa promesse.

    En ce temps-là, et jusqu’à ses 7 ans, Sedna était bien différente d’aujourd’hui…. A tel point, même, que si des gens d’aslways voyaient des photos d’elles petite, ils ne la reconnaîtraient pas. Elle avait les cheveux d’un blanc lumineux, une anomalie génétique selon les médecins, la mélanine se concentrait sur sa peau et ne se déposait pas sur les poils, petite mutation sans gravité mis à part une certaine fragilité capillaire et une meilleure résistance au soleil.

    Et puis, elle ne parlait presque pas et ne souriait jamais. Silencieuse, presque une ombre qu’on ne remarquait pas, extrêmement renfermée et ne semblant éprouver des émotions que pour sa mère et sa grand-mère, qui ont toutes les deux consultées plusieurs psychiatres à ce sujet pour une réponse identique « avant 7 ans, son jeune psychisme est encore en cour de développement, et elle n’a probablement même pas conscience de ce qu’elle fait. Revenez nous voir dans quelques années si le problème persiste. »

    Et effectivement, les deux se sont arrangés avec le temps. Tout a commencé lorsqu’elle avait 7 ans justement. L’âge de raison, de sa première dent de lait tombée et plein d’autre chose, mais telle n’était pas la raison de ces changements.

    Si ses cheveux sont progressivement passés au rose nacré, puis au rose bonbon, puis au fushia pour finir rouges vifs lors e son passage à aslways, si durant le même temps elle s’est progressivement ouverte aux autres jusqu’à devenir la pétillante sorcière pleine de vie et hypersociable que l’on connaît, l’hyperactive délurée et bavarde adorant ses amis, c’est au rythme de l’apparition des prémices de ses pouvoirs.

    Au début, ils se manifestaient de façon totalement aléatoire et incontrôlable, elle ne savait même pas en fait que c’était d’elle que venaient les portes qui se fermaient toutes seules ou les objets qui changeaient de place. La mère et la fille croyaient toutes les deux que c’était l’œuvre d’un fantôme ou d’un esprit frappeur qui hantait la maison. Mais sa grand-mère, elle qui avait toujours été un peu « sorcière », un peu chamane, une peu vieille folle selon les parents de certains des amis de Sedna, se doutait bien que sa petite fille chérie, tout comme son autre fille Etna avant elle, disparue depuis des années, avaient quelque chose de spécial.

    De ce fait, c’est elle qui informa la petite fille de ses pouvoirs, même si elle ne savait pas trop d’où ça venait, répondant « une malédiction de famille, ou une bénédiction je ne sais pas » aux questions de sa descendante, et qui l’aida, du mieux qu’elle pu, à contrôler ses pouvoirs, ou au moins à empêcher que les autres s’en aperçoivent, en commençant par se débrouiller pour empêcher sa mère de voir les objets léviter et de se lever tôt chaque matin pour replacer ceux qui avaient bouger durant la nuit. Cela ne se fit pas sans peine, bien sûr, et elle mit très longtemps à savoir comment empêcher ses pouvoirs de se manifester durant son sommeil.

    De ce fait, encore maintenant, les rares fois où elle fait des cauchemars, elle fait des malheurs, surtout à aslways ou la magie latente est très forte et où ses pouvoirs se sont développés.

    Lorsqu’elle atteint l’âge de 9ans, elle contrôlait suffisamment ses pouvoirs pour que sa grand-mère conseille à sa mère d’appeler un exorciste compétant pour chasser « l’esprit frappeur »….

    En parallèle, elle était en cours une élève turbulente mais extrêmement curieuse d’apprendre et qui fournissait beaucoup d’efforts. Mauvaise en science, en histoire et en mathématiques,

    elle brillait en Italien, un don qui s’est confirmé par la suite, en anglais (très bonne en orthographe, incollable en grammaire et avec un imaginaire débordant durant les rédactions) et en arts, même si elle mettait au départ plus de cœur que de talent ses efforts ont finit par payer. Elle faisait beaucoup de bêtises et se faisait régulièrement réprimander, mais sa nature sociable et joyeuse faisaient d’elle une petite fille tellement attachante que personne ne lui en voulait vraiment. Elle avait beaucoup d’amis dans son quartier avec lesquels elle faisait les 400 coups durant la pause déjeuner.

    Le soir, après les cours, elle quittait par contre ses amis pour aller aider sa mère et sa grand-mère. Ces dernières, en effet, tenaient une boutique de baumes, crèmes, pommades, herbes médicinales, cataplasmes et autres décoctions. Elles n’en avaient pas vraiment besoin, avec tout l’argent que leur donnait le père de Sedna, mais c’était une tradition familiale que cette dernière perpétuait en apprenant toutes les recettes auprès de sa grand-mère et en tenant la boutique le soir après les cours.

    Un jour, durant sa douzième année, son père attendait en sirotant un thé dans la cuisine, quand elle rentra de l’école.

    Enorme choc. Pour la jeune fille, son père n’était pas vraiment réel, les lettres qu’il envoyait étaient en italien, langue qu’elle ne pouvait comprendre, et il n’existait que par l’argent qu’il donnait à sa mère, il était juste impossible qu’il arrive ici, un jour, comme si de rien n’était, 12 ans après avoir quitté la maison, non ?

    Et puis, il était jeune. Beaucoup plus jeune que sa mère. A vrai dire, il ne devait pas avoir plus de 20 ans de plus qu’elle, et il s’avéra que c’était 16 ans en réalité. Elle ne se l’était jamais imaginé comme ça. Enfin, elle ne se l’était jamais imaginé tout court, mais si elle avait dû ça n’aurait jamais été ça. Il était brun, les cheveux longs noués en catogan, sa peau de latino-américain croisé italien rendue presque dorée par le soleil, portait un blouson en cuir élimé et des lunettes d’aviateur.

    Il resta avec elle 4 ans durant, 4 années durant lesquelles ils essayèrent tant bien que mal d’apprendre à se connaître et de rattraper le temps perdu. Elle était fasciné par les récits de ses aventures autour du monde, surtout celles en Europe et au moyen-orient, il lui apprit l’italien et le mandarin, qu’il parlait couramment, même si elle ne pouvait pas lire ce dernier et écrire dans aucune des des deux langues. Il était ébahit par sa taille, elle l’avait clairement héritée de son père au détriment de ses gênes asiatiques, mesurant déjà, à 12 ans, plus d’un mètre soixante et continuant de grandir comme si elle n’allait jamais s’arrêter.

    Et puis un jour, 2 ans plus tard, il lui annonça qu’il devait repartir, aller à Hong Kong cette fois, pour son « dernier coup » avant d’être officiellement à la retraite.

    Sedna ne comprenait pas quel genre de métier pouvait vous mettre à la retraite à à peine 31 ans puisqu’il avait insisté sur le fait qu’il n’était pas militaire.

    En réalité, Sedna ne sût jamais qu’il faisait parti de la mafia, et qu’en échange de 12 ans de bons et loyaux services auprès de sa famille et de la promesse formelle de ne jamais dire à quiconque qui il était, son père avait pu arrêter son travail de garde du corps du parrain pour prendre sa retraite auprès de sa famille. Mais on avait besoin de lui pour une mission, une dernière mission, pour traiter avec la pègre chinoise.

    Lorsque la jeune fille de 14 ans apprit la nouvelle, elle fut dévastée. Après 2 ans de bonheur, sa famille réunit, son bonheur délirant, on lui arrachait de nouveau son père. Elle tenta alors un plan pour suivre en cachette son père à Hong Kong et découvrir ce que c’était que ce gran coup. Elle échoua. Et ce fut terrible, car après tout le stress accumulé durant des jours et des nuits blanches pour peaufiner son plan, au moment où tout ne se passa pas du tout comme prévu, elle se retrouva le lendemain dans un hôpital, la peau des jambes brulée et la plante es pieds sévèrement atteinte, et de nombreuses blessures superficielles ou non un peu partout sur le corps, en ne se rappelant de rien de ce qui s’était passé.

    Elle mit deux ans à guérir, physiquement et mentalement, des mois de rééducation et de cicatrisation, des mois aussi à faire le deuil de son père et à se faire à l’idée que tout ce qui lui restait de lui c’était quelques photos. Sur un coup de tête, elle demanda à ses amis proches de lui offrir à elle aussi une paire de lunettes d’aviateur, vœux qui fut exaucé.

    Et puis, un soir à l’hôpital, précisément la veille de sa sortie, elle ne put pas dormir.

    Elle se demandait ce que serait sa vie d’après.

    Retrouver le quotidien d’avant ses 12 ans ? Pas possible. Cela ne lui suffisait plus.

    Les aventures de son père, et sa propre inactivité forcée durant ses premières semaines de convalescence où elle était clouée au lit, sanglée pour l’empêcher de sortir, lui avaient donné une soif d’aventure irrépressible

    L’appel ‘Aslways.

    Lorsque le portail apparut devant elle, elle le franchit sans même penser à rien.

    Elle s’empêchait de penser à tout ce qu’elle laissait derrière elle, sinon elle allait hésiter, et l’hésitation tue.





Dernière édition par Sedna Equinox le Dim 27 Fév - 4:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myosotisleila.livejournal.com


avatar


▌Inscription : 28/10/2009
▌Messages : 259
▌PUF : myosotisleila
▌Âge : 23
▌Where : branchée en perfu sur mon ordi
▌Humeur : sociable et motivée !

WHO I AM ?
Once upon a time...:
Magie (3°): /
Points Année:
MessageSujet: Re: Poisounous Sedna's never telled storie Dim 27 Fév - 4:17

voilà ! je me sentais obligée de pondre une histoire pour finir cette fiche, même si elle ne me satisfait pas plus que ses 15 grandes sœurs, c'est une simple liste d'évènements mis bout à bout en fait, mais je pense que ça devrait suffir, et puis ça raconte tout ce qu'il y a à savoir sur Sedna.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myosotisleila.livejournal.com


avatar

    THE PINK BARLEY SUGAR


▌Inscription : 28/10/2008
▌Messages : 2525
▌PUF : Shupa
▌Âge : 23

WHO I AM ?
Once upon a time...:
Magie (3°):
Points Année:
MessageSujet: Re: Poisounous Sedna's never telled storie Mar 1 Mar - 1:05

    (Re)validée : )

________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Poisounous Sedna's never telled storie

Revenir en haut Aller en bas

Poisounous Sedna's never telled storie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aslways :: « Validés-
Sauter vers:

Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit